Archives

Economie des données de Santé

(Groupe de travail)

Les objectifs de cet atelier sont les suivants :

  • Rassembler les acteurs et experts du secteur pour échanger sur l’économie des données de santé et organiser des rencontres avec des profils clés ;
  • Comprendre l’économie des données de santé, en travaillant tout d’abord sur un état des lieux des flux et du marché :
    • des sources (qui les produit et comment – tant les sources humaines (patients, professionnels de santé, industriels…- que les sources automatisées (dispositifs médicaux, objets connectés, Intelligences artificielles…) ;
    • des utilisateurs et destinataires (qui utilise ou transforme les données de santé, dans quel but, à quoi les données vont servir et sous quelles conditions – couverture assurance-maladie et complémentaires, dossier médical (conditions d’accès et de circulation), statistiques, recherche, etc. ;
    • des nouveaux intermédiaires (entrepôts de données de santé, espace européen des données de santé ‘EHDS’, plateforme de données de santé ‘Health Data Hub’…).
  • Approfondir les modèles économiques en place, leurs avantages, leurs inconvénients et leurs contraintes :
    • Quelle valorisation pour les données de santé (comment évaluer la valeur, étalonner, etc.) ? Quels modèles de valorisation fonctionnent ? Quelle chaine de valeur ?
    • Quel modèle d’ouverture des données et quelle politique ? Comment inciter les acteurs à partager et valoriser les données ? A quelles conditions ?
    • Quelles contraintes techniques, juridiques, opérationnelles et économiques grèvent aujourd’hui ce marché et comment les dépasser ?
    • Comment protéger la valeur ?
    • Aspects internationaux : quelle circulation et valorisation des données de santé ?

Modèles économiques et commercialisation de la donnée

(Groupe de travail)

Dans tous les secteurs BtoB, les données sont les actifs immatériels tant des entreprises privées que du secteur public ou associatif. Ces actifs vont circuler selon des modalités : vente, location, prêt gratuit et/ou temporaire ou échange. L’atelier se propose d’auditer les acteurs s’étant déjà lancés dans la commercialisation de leurs données après en avoir identifié le potentiel économique et la valeur marchande, pour partager les expériences et permettre aux participants de préparer et déployer une stratégie cohérente et pérenne de diffusion de leurs données.

L’atelier modèles économiques détermine ce qui constitue le potentiel économique d’une donnée (qualité, fréquence, originalité, format, authenticité, légalité, structure), ses modalités techniques, commerciales et marketing de distribution et les modalités tarifaires et contractuelles de rémunération.

Sourcing et Analyse de l’information stratégique

(Groupe de travail)

La recherche d’informations stratégiques, le sourcing et la veille prennent une nouvelle dimension alors que le web devient de plus en plus multimédia, vocal et mobile. L’IA permet d’automatiser de nombreuses tâches et va avoir un impact grandissant sur les compétences attendues des professionnels de l’information et de la veille. Ceux-ci se retrouvent face à plusieurs paradoxes : la souplesse du numérique, mais également la mainmise des GAFAM ; l’immense diversité des sources d’information mais aussi les risques d’influence et de bulles informationnelles ; la démocratisation de l’accès à de nombreux documents et données ouvertes, mais aussi des modèles économiques évolutifs.

L’atelier complète donc des sujets déjà défrichés dans les années précédentes par les ateliers «Intelligence Économique » puis « veille et analytique ». Il apporte de nouveaux éclairages et aborde de nouveaux thèmes.

Données Publiques et Open Data

(Groupe de travail)

De l’accès et de la réutilisation des données publiques, quel que soit l’organisme de secteur public mettant ses données à disposition, sa taille et son domaine d’intervention et plus largement de l’open data, qui va au-delà des données publiques, puisque de plus en plus d’acteurs privés mettent leurs données à disposition. Le sujet de l’open data englobe les aspects sociétaux et réglementaires (de plus en plus présents), techniques, tarifaires, commerciaux, etc.

Intelligence Artificielle et Intelligence des Données

(Groupe de travail)

De désambiguïser le sujet de l’IA aujourd’hui présente à toutes les étapes du cycle de l’information : éclairer les acteurs du marché de l’information professionnelle sur les usages matures et les impacts réels de l’IA au niveau du cycle de l’information et conduire une analyse pragmatique de la situation en portant une attention particulière aux dispositifs actuels d’IA pilotés par les données qui visent à la mise en place de services innovants à haute valeur ajoutée dans l’industrie de l’information.

Open Science

(Groupe de travail)

Dans un contexte d’accélération et de diversification de la réflexion sur l’avenir de la publication scientifique, d’émergence d’un grand nombre de nouveaux acteurs et services au sein de l’écosystème de l’édition scientifique et d’absence d’un espace de dialogue rassemblant acteurs privés de la science ouverte (anciens ou nouveaux) et acteurs publics, la constitution de ce groupe d’experts a pour objectif d’échanger sur les enjeux et défis de la science ouverte.

Le groupe de travail « Science ouverte » se veut un lieu d’échange et de réflexion sur les évolutions actuelles de la publication scientifique, visant à promouvoir une approche concertée entre acteurs de ce secteur.